L'actualité de la SOGEPA

Le Conseil d’administration de la SOGEPA approuve le financement du projet Thunder Power Belgium

Ce mercredi matin, le Conseil d’administration de la SOGEPA a approuvé le point relatif à la participation de la SOGEPA à hauteur de 150 millions d’euros dans la création de Thunder Power Belgium dans le cadre d’un plan d’investissement de 405 millions d’euros.


Thunder Power Electric Vehicle (TPEV) est un constructeur chinois de véhicules électriques premium, fondé en 2013, ayant pour ambition de produire et vendre ses véhicules en Chine et en Europe. Si le projet en Chine a déjà démarré, matérialisé par l’obtention de toute une série de brevets et par la construction en cours du centre de production à Ganzhou, le groupe souhaite également être présent en Europe.  Le site de Caterpillar est rapidement apparu comme particulièrement intéressant pour Thunder Power, afin d’y concentrer toutes ses activités européennes :

  • Centre de R&D ;
  • Studio de design ;
  • Centre administratif et marketing ;
  • Centre de production et d’assemblage.

L’intervention de la SOGEPA est sollicitée dans le cadre de la levée de fonds de 600 millions de dollars à destination du projet en Chine et en Europe. Cette levée de fonds serait allouée à hauteur de 300 millions d’euros au projet européen (2018 à 2020), dont 150 millions d’euros seraient investis par la SOGEPA en plusieurs phases. Chacune conditionnée par des objectifs à atteindre et afin d’assurer qu’à chaque euro investi par la Région en Belgique, un euro soit investi par Thunder Power en parallèle.

Thunder Power apporterait ensuite seul le montant complémentaire de 105 millions d’euros. Le financement apporté par la SOGEPA serait dédicacé entièrement au projet en Europe et couvrirait essentiellement les investissements en bâtiments et équipements .

Il est envisagé que la SOGEPA investisse dans un premier temps via la société filiale créée en Belgique, même si elle participera au projet global du groupe Thunder Power   « Ce projet s’inscrit parfaitement dans l’ambition politique wallonne, fédérale et européenne autour de la mobilité durable et des objectifs de transition énergétique. Il constitue également une opportunité à saisir en terme d’emploi puisque, rappelons-le, à l’horizon 2020, la main-d’œuvre devrait s’élever à près de 650 personnes et atteindre, à l’horizon 2025, plusieurs milliers de personnes. Mais c’est aussi une chance pour nos entreprises wallonnes car une des conditions est le recours à une sous-traitance locale et des fournisseurs issus de la Région ! » se réjouit le Ministre de l’Economie Pierre-Yves Jeholet.  « Cette décision ambitieuse de notre Conseil d’administration va nous permettre de poursuivre et finaliser les négociations en cours avec Thunder Power afin d’aboutir à la constitution de la filiale belge Thunder Power Belgium. Dans ce cadre, nous allons proposer une offre liante à Thunder Power pour le 15 juillet au plus tard », précise Renaud Witmeur, Président du Comité de Direction.