L'actualité de la SOGEPA

La procédure Fast track ou une procédure accélérée pour les PME

La procédure Fast track pour les PME


La procédure Fast track ou une procédure accélérée pour les PME

 

Ces dernières années, la Sogepa a constaté une hausse importante des PME qui s’adressent à elle.

Renaud Witmeur, Président du Comité de Direction de la Sogepa : « La procédure classique de la Sogepa est parfaitement adaptée pour les interventions qui portent sur des entreprises dans lesquelles l’intervention sollicitée concerne des montants importants (souvent supérieure à un million d’euros). Nous avons par contre pu noter un besoin d’une intervention plus rapide pour les entreprises de plus petites tailles qui introduisent des demandes d’intervention pour des montants plus modestes. »

Pour mieux répondre encore à ce type de demandes et soucieux de s’adapter aux attentes des entreprises, le Gouvernement wallon a mandaté la Sogepa pour mettre en place une procédure décisionnelle accélérée qui est réservée aux PME dont les demandes d’interventions ne dépassent pas 350.000 euros.

Renaud Witmeur, Président du Comité de Direction de la Sogepa : « Le but de cette procédure est d’accélérer le processus décisionnel de nos interventions financières dans les PME. Notre objectif est de raccourcir la procédure d’un mois. A l’inverse, il ne s’agit pas de modifier la procédure d’introduction des dossiers qui se fait toujours via le Ministre de l’Economie ou en direct via la Sogepa, ni d’assouplir nos règles d’intervention consacrées dans nos lignes directrices. Notre approche est basée sur le critère de « l’investisseur privé » et nous n’investissons qu’aux côtés de tels investisseurs ».

Les conditions générales pour bénéficier de cette procédure sont : un montant maximal de 350.000 euros par entreprise, à la condition qu’il s’agisse d’une première intervention dans celle-ci et, bien entendu, que la société entre dans le champ d’intervention de la Sogepa.